Communiqué LSAR – PROPOSITION DE CONCILIATION DU CNOSF SUR LES SANCTIONS DISCIPLINAIRES DE LA FFSA A ALEXANDRE BODZEN

COMMUNIQUE DE LA LIGUE DU SPORT AUTOMOBILE DE LA RÉUNION
PROPOSITION DE CONCILIATION DU CNOSF SUR LES SANCTIONS DISCIPLINAIRES DE LA FFSA A ALEXANDRE BODZEN

La Conférence des Conciliateurs du Comité National Olympique et Sportif Français a proposé à la FFSA le 13 mai 2019 de rapporter la suspension de toutes licences et de toutes fonctions aux seins des instances du sport automobile de M. Alexandre BODZEN prononcée, pour une durée de dix-huit mois dont six mois ferme, le 12 février 2019 par le Tribunal d’Appel Disciplinaire de la FFSA, dans le cadre de ses prérogatives.

Pour rappel, la proposition de conciliation du CNOSF reste une proposition et non une décision. Les parties peuvent l’accepter ou la refuser. Si elle est acceptée, la sanction est interrompue au jour de l’acceptation de la conciliation, si elle est refusée, les parties devront soit accepter la sanction, soit la contester devant le Tribunal administratif de Paris.

A ce jour, dans notre volonté de continuer à apaiser le climat à La Réunion mais aussi pour respecter les prérogatives du CNOSF dont la mission est d’essayer d’éviter les contentieux judiciaires et de rechercher le règlement des conflits au sein même du mouvement sportif, notre Ligue a décidé, sans discuter sur le fond, de proposer à la FFSA d’accepter la proposition de conciliation du CNOSF, considérant au surplus que M. Alexandre BODZEN a déjà purgé à date un peu plus de 6 mois de suspension.

Notre ligue a informé toutefois la FFSA des comportements, lors du dernier rallye des 17-19 mai 2019, de quatre autres licenciés ayant communiqué sur cette proposition du CNOSF en la présentant comme une décision, de ce qui paraît être aussi certaines usurpations de fonction ainsi que des perturbations par ces mêmes personnes par deux fois du bon déroulement de ce rallye.
Sur ce dernier point, notre ligue continue ses investigations, à l’appui des photos qui lui ont été transmises et des rapports des officiels, notamment sur le retard de 37 minutes pris sur la première épreuve spéciale Bras Noir et sur les incidents immédiatement après la fermeture de route de l’épreuve spéciale Cambourg.

Le Comité Directeur

TELECHARGEMENT DU FICHIER PDF

Post Author: Ligue Auto Réunion